Intervention du 6 octobre 2015

J’interpelle la commissaire Madame Bieńkowska en charge du Marché Intérieur, de l’Industrie, de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises sur le scandale Volkswagen.

 « Nous devons séparer les contrôles des intérêts automobiles et des intérêts pétroliers ou des intérêts des États. La première des actions à mener par votre commission, Madame la commissaire, c’est de faire en sorte qu’une autorité indépendante européenne financée par des deniers européens puisse contrôler, il en va de la santé 500 millions de consommateurs. »