L’obsolescence programmée est un combat que je souhaite mener jusqu’à ce que le consommateur soit protégé par une garantie minimum, afin qu’il ne soit pas arnaqué par un produit dont la durée de vie est ridicule par rapport à son investissement.

Ici, je pose la question à la Commissaire au marché intérieur et à l’industrie, Madame Elżbieta Bieńkowska, sur les initiatives en cours pour compter la durée de vie du produit parmi les caractéristiques à intégrer dans cette directive.

 

Question du 13 janvier 2015