Où ?
Salle Jean-Dame
17 rue Léopold Bellan – 75002 Paris
Quand ?
Dimanche 19 Juin
De 13h à 18h

En présence de

Jacques Boutault, Maire écologiste du 2e arrondissement de Paris

Audrey Jougla, Journaliste et auteur de l’ouvrage « Profession : animal de laboratoire »

André Menache, Vétérinaire et directeur d’Antidote Europe, comité scientifique pour une science responsable

Christiane Laupie-Koechlin, Pro Anima et fonds EthicScience

Christophe Mas, Chercheur biologiste et cofondateur d’OncoTheis, laboratoire de recherche substitutive spécilalisé en oncologie

Michèle Rivasi, Députée européenne écologiste

Pascal Durand, Député européen écologiste

 

Les objectifs de ce rendez-vous sont de présenter les méthodes substitutives à l’expérimentation animale afin d’en encourager le développement auprès de l’ensemble de la communauté scientifique et politique tout en informant le public des connaissances actuelles de manière à faire évoluer le regard porté sur l’expérimentation animale considérée comme incontournable.

 

  • De nombreuses méthodes substitutives, efficaces scientifiquement, existent mais restent trop peu diffusées auprès de l’ensemble des publics.
  • C’est précisément en faisant connaître ces méthodes que nous pourrons encourager leur utilisation notamment auprès des chercheurs et des enseignants.
  • Cependant, les crédits alloués à cette recherche restent largement insuffisants pour en développer la connaissance et la pratique dans l’enseignement et la recherche.

 

Il s’agit donc encourager les politiques publiques en faveur des méthodes substitutives grâce au déploiement de moyens techniques et financiers conséquents.
Ainsi, à l’occasion de cette rencontre un état des lieux de l’expérimentation animale (domaines de recherche et chiffres) sera présenté pour glisser vers la présentation des méthodes substitutives existantes et plus précisément vers la présentation du travail du laboratoire Suisse Oncotheis spécialisé dans la recherche contre le cancer, Oncotheis étant lun des  rares laboratoires à exclure complètement l’utilisation d’animaux dans le cadre de la recherche en oncologie.

 Pour s’inscrire